Résultats des élections européennes 2014 par circonscription et par ville

[EN DIRECT] Résultats nationaux : FN 25%, UMP 20%, PS 14%, UDI-MODEM 9%, VERTS 9%, Front de Gauche 6,5%. Découvrez tous les résultats en direct, circonscription par circonscription, ville par ville.

Résultat des européennes ville par ville

 

Les résultats aux européennes par circonscription

Les résultats par département

Cliquez sur un département pour trouver une ville

Suivez l'actualité et les résultats des régionales 2015

C'est la fin de ce direct sur les élections européennes. Retrouvez tous les résultats par circonscription, par département et par commune avec notre carte interactive ci-dessous.

27 mai : Bureau politique de l'UMP sous haute tension ce matin à l’Assemblée nationale après les révélations de l'affaire Bygmalion. 

12h43 - "Je reconnais que l'affaire Bygmalion est très grave" a déclaré Jean-François Copé lors d'une réunion des parlementaires UMP. Il a cependant nié avoir joué un rôle dans les dérapages présumés : "Je vous le promets : ni Sarkozy ni moi n'étions au courant".

11h45 - La réunion du bureau politique est terminée. En attendant un congrès de l'UMP en octobre, la co-présidence du parti sera assurée à partir du 15 juin par Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon.

11h01 - Jean-François Copé démissionnera de la présidence de l'UMP le 15 juin.

10h39 - La réunion se poursuit. François Fillon réclamerait une direction collégiale du parti (avec Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin), tandis que Jean-François Copé refuserait de quitter la tête du parti avant un congrès anticipé en octobre.

10h10 - Jean-François Copé accepte le principe d’un congrès anticipé en octobre 2014 indiquent des sources de l’UMP. Il ne se représentera pas à la tête du parti.
9h30 - François Fillon a demandé à Jean-François Copé de "se mettre en réserve" de l’UMP. Faute de quoi, il se retirera de la direction de l’UMP

26 mai - Résultats nationaux affinés Ipsos - FN : 24,95 % (24 sièges), UMP : 20,79 % (20 sièges), PS : 13,98 % (13 sièges), Modem-UDI : 9,9 % (7 sièges), EELV : 8,92 % (6 sièges), Front de Gauche : 6,34 % (3 sièges). 

Récap du 26 mai : Après avoir reçu Manuel Valls et plusieurs ministres à l’Élysée ce matin, François Hollande s'est exprimé à 20 heures à la télévision, réaffirmant les objectifs du gouvernement. A droite, la journée à été marquée par les rebondissements de l'affaire Bygmalion. L'avocat de l'entreprise de communication a mis en cause l'UMP, tandis qu'une perquisition aurait lieu au siège du parti. Au Front national, deux candidates élues ont démissionné, selon les ordres du parti. Le FN doit également chercher des alliés pour former un groupe au Parlement européen.

20h13 - Le président de la République François Hollande s'est exprimé. Dans son discours, il a rappelé les objectifs du gouvernement (réforme territoriale, emploi...) et affirmé que "cette ligne de conduite ne peut pas dévier en fonction des circonstances".

19h34 - Affaire Bygmalion : Jérôme Lavrilleux, le directeur de cabinet de Jean-François Copé reconnaît des "dérapages" concernant le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy.

19h04 - François Hollande s'exprimera à 20 heures sur plusieurs chaînes de télévision. La séquence a été enregistrée à Elysée dans l'après-midi selon BFM-TV.

18h57 - Retrouvez tous les résultats officiels par parti, validés par le ministère de l'Intérieur.

18h50 - Affaire Bygmalion : selon Europe 1, des perquisitions seraient en cours au siège de l'UMP et dans les locaux de la société de communication.

17h59 - Rebondissement dans l'affaire Bygmalion. L'avocat de la société de communication évoque une "affaire des comptes de campagne" de Nicolas Sarkozy

17h28 - Assistons-nous à une poussée de l'extrême-droite sur l'ensemble du continent ? Linternaute a compilé tous les résultats des partis populistes en Europe.

15h53 - Joëlle Bergeron, candidate Front national élue dimanche soir dans la circonscription Ouest été contrainte à la démission par la direction du parti. 

14h32 - Nice, Toulon, Perpignan, Hénin-Beaumont et... Epécamps. Nous levons le voile sur les communes où les électeurs ont le plus voté pour le Front national.

13h45 - Ce matin, François Hollande a convoqué Manuel Valls et plusieurs ministres pour une réunion de crise à l'Elysée. Voici ce qui s'est dit.

13h11 - Que prépare Marine Le Pen pour l'Europe ? Découvrez le dans notre analyse du programme du FN.

12h50 - Retrouvez la liste des députés européens par parti. Le FN dispose désormais de 24 représentants au Parlement de Strasbourg.

00h34 - Notre direct est terminé. Découvrez l'ensemble des résultats par circonscription, département et par commune grâce à notre carte interactive ci-dessous.

00h32 - A Nantes, la liste PS d'Isabelle Thomas arrive en tête avec 20,3% des voix. Elle devance EELV et l'UMP, tandis que le FN dépasse à peine les 10%.

00h19 - Dans la commune de Strasbourg, c'est la liste PS d'Edouard Martin qui arrive en tête. A priori, ca ne sera pas suffisant pour que Catherine Trautmann conserve son siège au Parlement européen.

00h17 - A Reims et à Rouen, les listes UMP de Nadine Morano et Jérôme Lavrilleux arrivent en tête. Un résultat différent des circonscriptions Est et Nord-Ouest, où c'est le FN qui s'impose.

00h12 - En Vendée - le département de Philippe de Villiers - c'est l'UMP qui est en tête avec 25,03% des voix. Le parti de droite devance le FN (21,93 % des suffrages).

00h03 - En Corrèze, la coalition PS-PRG arrive en tête avec 23,5% des voix.

23h50 - Les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur commencent à tomber : le FN est en tête dans la Loire, le Haut-Rhin, le Nord, le Bas-Rhin.

23h33 - Le FN a déjà imprimé ses affiches “premier parti de France.”

23h24 - Harlem Désir (PS) : "Je suis aux Affaires européennes depuis 8 semaines. Ce résultat ne m’incombe pas !"

23h09 - Marine Le Pen a privatisé un restaurant dans le 8e arrondissement pour fêter sa soirée électorale (iTélé)

23h08 - Hervé Morin sur Twitter : "En démissionnant, François Hollande rendrait service à la France"

22h50 - Une réunion de crise aura lieu demain matin à l'Elysée selon Le Figaro. François Hollande aurait convoqué plusieurs ministres dont Manuel Valls, Michel Sapin, Laurent Fabius, Bernard Cazeneuve...

22h41 - José Bové (EELV) : “La bonne nouvelle ce soir c’est que le FN ne sera pas capable de faire un groupe au Parlement européen et qu’ils ne pourront rien faire.”

22h36 - Marine Le Pen appelle à la dissolution de l'Assemblée nationale.

22h29 - Dernières estimations Ifop-iTélé : 24,6% pour le FN, 20,7% pour l'UMP, 14,20% pour le PS. Suivent l'alliance UDI-Modem (10,6%), EELV (9,3%) et le Front de gauche (6,10%).

22h26 - Eric Woeth sur iTélé : “l’UMP est au bord de l’implosion”

22h16 - Nouvelles estimations (CSA pour BFM-TV) : le Front national en tête avec 24,70% des voix. L'UMP obtient 20,70% des suffrages, le PS : 14,30, l'alliance UDI-Modem 9,90%, EELV 9,30% et le Front de Gauche 6,30%

22h11 - Chez les moins de 35 ans, le FN obtient 30 % des voix, soit 5 points de plus que son score moyen à l'échelle nationale, selon Ipsos-Steria.

22h09 - Selon un sondage Ipsos-Steria, 64% des personnes interrogées estiment que "reforcer notre pays et limiter l'Europe" serait la meilleure solution face aux grands problèmes à venir.

22h04 - Selon une nouvelle estimation Ifop, le FN arrive en tête sur l'ensemble de la France avec 25% des voix, contre 20,6% à l'UMP et 14,2% au PS. L'alliance UDI-Modem a recueilli 10,4% des suffrages, EELV 9,3% et le Front de gauche 6%.

21h59 - François Hollande va réunir Manuel Valls et plusieurs autres ministres pour “tirer des conséquences” de ce scrutin.

21h56 - Selon les projections, le Front national compterait de 23 à 25 députés européens à l'issue de ce scrutin. En 2009, le parti ne disposait que de trois sièges (deux en 2004, cinq en 1999).

21h53 - Le candidat conservateur à la présidence de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, affirme que le PPE, est "en train de gagner les élections".

21h27 - Bruno Lemaire (UMP) sur BFM-TV : “L’UMP est la seule force qui résiste au FN, notamment avec le Centre. C’est surtout un effondrement du PS.”

21h25 - Marion Maréchal-Le Pen estime "qu'une dissolution serait une conclusion normale.” (BFM)

21h23 - En Ile-de-France, l'UMP obtiendrait 4 sièges, contre 3 ou 4 sièges pour le FN. Le PS, associé au PRG, obtiendrait 3 sièges contre 2 à l'alliance UDI-Modem.

21h20 - Europe Ecologie - Les Verts se dit satisfait de son score au niveau national. Cécile Duflot appelle à un changement immédiat de politique : "le pire serait de mettre la tête dans le sable".

21h18 - Premières estimations en Ile-de-France : l'UMP (Alain Lamassoure) en tête avec 21,3% des voix, contre 17,4% au FN et 14,3% au PS.

21h13 - Estimation du nombre de députés européens par partis : 23 à 25 sièges pour le FN, 18 à 21 pour l'UMP, 13 pour le PS et le PRG, 6 à 8 pour l'alliance UDI-Modem, 6 pour EELV et 3 à 5 pour le Front de gauche (Ipsos pour France 2).

21h10 - Debout La République, le parti souverainiste de Nicolas Dupont-Aignan aurait réuni 3,7% des voix. De l'autre côté de l'échiquier, Nouvelle Donne est crédité de 3% des suffrages.

21h05 - C'est dans le Nord-ouest (Nord-Pas de Calais, Picardie, Haute-Normandie, Basse-Normandie) que le FN réalise son meilleur score : selon les premières estimations, Marine Le Pen réunirait 32% des voix.

21h04 - Bruno Le Maire (UMP) sur TF1 : "ce qui inquiète les Français c’est de voir la France reléguée en Europe".

20h59 - Dans le Nord-ouest, Marine Le Pen (FN) a quinze points d'avance sur la liste UMP de Jérôme Lavrilleux.

20h58 - Florian Philippot, vainqueur dans l'Est, sur LCI : "on se battra pour arracher la France aux commissaires européens".

20h55 - Marine Le Pen : “Encore un peu de pédagogie et de désenfumage et les Français prendront conscience qu’il n’y a aucun risque à sortir de l’Euro.”

20h52 - François Bayrou, patron du Modem sur TF1 : "c’est une décomposition de la vie politique française". L'alliance UDI-Modem recueillerait entre 9,5 et 11% des voix.

20h49 : Le premier ministre Manuel Valls a réagi : "Le moment que nous vivons est très grave pour la France et l’Europe. L’Europe a déçu, mais elle doit vous redonner de l’espoir. Nous avons d’une Europe plus forte, plus solidaire, plus généreuse”.

20h48 - Jean-François Copé, président de l'UMP : “C’est le signe de la gigantesque colère du peuple français”

20h45 - Nouvelles estimations dans l'Est : le Front national de Florian Philippot arrive en tête avec 29,2%. Il devance l'UMP de Nadine Morano (23,7%) et le PS d'Edouard Martin (12,8%).

20h42 - Le Front national de Louis Aliot arrive en tête dans le Sud-ouest selon une estimation Ipsos-Steria (23,7% soit 2 sièges).

20h41 - Pour l'instant, l'Ouest est la seule circonscription où le FN n'est pas en tête. C'est l'UMP d'Alain Cadec qui prendrait la première place.

20h37 - Dans la circonscription Massif Central-Centre, le FN arrive en tête avec 24,2% des voix.

20h35 - A 85 ans, Jean-Marie Le Pen remporte la victoire dans le Sud-Est.

20h33 - Dans le Nord-ouest, la liste FN de Marine Le Pen est très largement en tête, avec 32% des voix.

20h28 : Dans la circonscription Est, le Front national mené par Florian Philippot arrive en tête avec 29,2% des voix selon les premières estimations.

20h02 - Dans la circonscription Est, le Front national serait en tête (20h02).

20h00 - Le Front national serait en largement en tête avec 25% des voix selon les premières estimations.

19h57 - Des dirigeants socialistes dont le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis sont présents au siège du PS. Peu de militants se sont déplacés.

19h55 - Le taux d'abstention s'élèverait à 56,5% selon TF1 (TNS Sofres)

19h54 - Le président de la République François Hollande s’exprimera au conseil européen mardi soir.

19h52 - Selon l'insitut de sondage CSA, le taux d'abstention atteindrait ce soir 58% (BFMTV). Un chiffre inférieur à l'élection européenne de 2009.

19h50 - Marine Le Pen prépare son allocution au siège du Front national à Nanterre.

19h49 - Le taux de participation atteindrait 40% sur l'ensemble de l'Europe. En tout, plus de 160 millions d'électeurs se seraient rendus aux urnes.

19h45 - Le Premier ministre Manuel Valls est dans son bureau, où il commence à recevoir les premières estimations. Il serait en train de préparer un discours qui s’annonce “assez grave” selon son entourage qui dépeint un premier ministre concentré.

19h39 - Plus d'un point de participation dans la circonscription sud-est par rapport à 2009.

19h35 - Près de 37% de participation en Haute-Garonne (Toulouse)

19h29 - Dans la circonscription Sud-Ouest, la participation est près de 3 points supérieure à la moyenne nationale.

19h25 - La participation dans la circonscription nord-ouest, la participation était de 35,61% à 17 heures.

19h21 - Le taux de participation définitif à Lille devrait se situer à 45% soit 4 points de plus qu'en 2009.

19h15 - Record d'abstention pour la circonscription Ile-de-France.

19h10 - Dans la circonscription Est, la participation est inférieure à la moyenne nationale.

18h59 - Sondage CSA : Les Français ne sont plus qu’un sur deux à considérer que l’appartenance à l’UE est une bonne chose. Un chiffre en baisse de 16 points sur 10 ans. Pour près de 8 Français sur 10, l’Europe est considérée comme trop éloignée des préoccupations des gens.

18h48 - A Angers, la participation est supérieure de près de 2 points à la moyenne nationale.

18h44 - Forte baisse du taux de participation à Strasbourg : 5 points de moins qu'en 2009 !

18h40 - A Nanterre, au siège du FN, beaucoup de médias étrangers sont présents, signe que les pays européens sont attentifs au score du FN. Marine Le Pen est arrivée au siège vers 18h15. Son père, Jean-Marie Le Pen, est candidat à sa réélection dans le Sud-est pour un 7e mandat de député européen. Ce soir, le FN vise 15 à 20 députés européens, contre 3 en 2009.

18h38 - Suivez le direct et les coulisses des élections européennes 2014.

18h36 - A Nantes, le scrutin mobilise peu : la participation était inférieure à celle de 2009 à 16 heures.

18h35 - Sondage "sortie des urnes" : en Allemagne, la CDU/CSU de Merkel est créditée de 36% des voix contre 27,5% pour le SPD.

18h30 - Christian Estrosi a voté dès 9h30 ce matin à Nice mais le taux de participation ne progresse pas par rapport à 2009.

18h27 - En 2009, en France, le Front National avait obtenu 6,5% des suffrages.

18h24 - Très forte poussée de la participation dans le département du Nord (Lille), plus de 4 points par rapport à 2009.

18h20 - La participation à Marseille n'est que très faiblement supérieure à 2009 alors que dans la circonscription sud-est, la participation progresse de plus d'un point.

18h17 - Autriche : résultats sondage sortie des urnes. Nette poussée de l’extrême droite (FPÔ) à 19,90% à +7 points. (iTélé), derrière Chrétiens démocrates 27,9% et Sociaux démocrates 23,9%

18h14 - A Lyon, le taux de participation est en légère baisse à midi par rapport à 2009.

18h11 - Jean-François Copé devrait s'exprimer vers 23h30 et François Fillon vers 21 heures.

18h09 - A Paris intra-muros, la participation supérieure de 2 points à 2009.

18h07 - La Slovaquie remporte la palme de l'abstention avec seulement 15% des électeurs qui se sont déplacés aux urnes.

18h06 - En Allemagne aussi, la participation est supérieure (de 5 points) au scrutin de 2009.

17h48 - La participation pourrait atteindre les 43 % selon une estimation CSA pour BFM TV à la fin de la journée. Il s'agit d'une extrapolation de l'institut de sondage élaborée à partir des premiers chiffres de l'abstention à midi et à 17 heures. Une abstention de 57 % déjouerait en partie les pronostics qui la situaient plutôt à 60 % depuis plusieurs semaines. La participation serait ainsi de deux points plus élevée qu'en 2009.

17h41 - Le ministère de l'Intérieur a été obligé de communiquer cet après-midi après les accusations du FN de "trucage" du scrutin européen. Dans un communiqué publié ce midi, le parti de Marine Le Pen se plaignait de l'absence de bulletins FN dans de nombreux bureaux de votes ou de bulletins ne faisant pas figurer les candidats de la bonne circonscription. Beauvau a indiqué que les faits n'étaient pas avérés ou que les dysfonctionnements ont été traités.

17h05 - La participation aux européennes à 17 heures est en hausse de presque deux points par rapport aux européennes de 2009. Celle-ci s'élève en effet à 35,07 % à ce stade de l'élection contre 33,18 % il y a cinq ans. Une (bonne) surprise donc, même si le scrutin est encore loin d'être clos, alors qu'on pronostiquait une abstention record, proche des 60 % cette année.

16h17 - Plus de 400 villes ont décidé d'allonger la durée du vote. Linternaute publie tous les horaires des bureaux de vote mis à jour.

12h25 - On apprend que l'une des victimes de la fusillade devant un institut juif à Bruxelles hier est une victime française. Ce drame et les suspicions de poussée antisémite en Europe aura-t-il une influence sur le vote de ce dimanche dans l'UE en général et en France en particulier ? Le climat des élections européennes s'en trouve en tout cas modifié.

12h05 - La participation aux élections européennes à 12 h s'élevait à 15,7 % en métropole. Un chiffre en légère hausse par rapport au taux de participation à la même heure en 2009 qui s'élevait à 14,8 %. L'abstention à midi est donc de 84,3%. Un chiffre bien évidemment provisoire, les électeurs ayant jusqu'à 20 heures pour aller aux urnes.

11h57 - François Hollande a voté à Tulle, en Corrèze pour les élections européennes. Le chef de l'Etat s'est rendu en voiture dans son fief électoral où il a voté très rapidement et s'est exprimé devant les caméras présentes. Il devait déjeuner sur place avant de rentrer à Paris où il attendra les résultats du scrutin.

11h26 - Manuel Valls a voté à Evry ce matin vers 1105 heures, précédé de quelques minutes par Marine Le Pen à Hénin-Beaumont. Le Premier ministre a d'ores et déjà indiqué que le gouvernement, qui a déjà été remanié en avril, après la débâcle des municipales, garderait son cap, et ce quel que soit le résultat des européennes ce soir. La président du FN, tête de liste dans la circonscription Nord-Ouest n'a fait aucun commentaire. Elle est opposée à Karima Delli (EELV), Jacky Hénin (FG), Jérôme Lavrilleux (UMP) ou encore Gilles Pargneux (PS).

11h05 - Marine le Pen est allée voter peu avant 11 heures dans son bureau de vote d'Hénin-Beaumont où son bras droit Steeve Briois a été élu lors des dernières municipales dès le premier tour. La présidente du front national a été accueillie par des manifestants qui ont tenté de l'empêcher d'accéder aux urnes.

DIMANCHE 25 MAI - Les élections européennes ont débuté ce dimanche avec l'ouverture des bureaux de vote dans tout l'Hexagone. Des millions d'électeurs sont invités à aller aux urnes dans le pays alors qu'on attend une abstention record. les résultats des européennes seront diffusés vers 20 heures sous la forme d'estimations dans les médias. les résultats officiels quant à eux sont prévus à 23 heures, heure de fermeture des derniers bureaux de vote en Italie et dans le 28.

L'info du samedi 24 mai 2014 – Après les Pays-Bas et le Royaume-Uni jeudi, ainsi que l'Irlande vendredi, c'était au tour de la Lettonie, de Malte et de la Slovaquie de voter ce samedi, avant la grande journée d'élection et de résultats des européennes ce dimanche. La République-Tchèque votait quant à elle vendredi et samedi et de premières estimations y ont été diffusées en fin de journée. D'abord, l'abstention aurait atteint un taux très élevé avec seulement 20 % des électeurs s'étant déplacés aux urnes. Pour les autres, ils se seraient tournés vers les conservateurs de TOP 09, crédités de 18 % des suffrages, suivis par le parti social-démocrate CSSD au pouvoir à 17%. Les populistes d'ANO auraient glané 15,5% des suffrages. Enfin, le mouvement d'extrême droite Usvit n'aurait obtenu que 2%.

L'info du vendredi 23 mai 2014 - C'est la fin de la campagne. A partir de ce soir minuit, toute propagande en faveur d'un candidat ou tout sondage sur les élections européennes est interdit en France.  Une info malgré tout : 400 villes étendront dimanche les horaires d'ouverture de leurs bureaux de vote. Une décision prise à la suite d'un courrier de Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, aux préfets. Le but : fermer un maximum de bureaux de vote à 19 ou 20 heures au lieu de 18 h pour permettre à un plus grand nombre de personnes de voter. Rendez-vous dimanche soir, pour savoir si cette initiative a porté ses fruits.
L'info du jeudi 22 mai 2014 – C'est une information double voire triple (si l'on tient compte de la tribune de Nicolas Sarkozy dans Le Point - lire ci-dessous) qui occupe la campagne ce jeudi, à trois jours des européennes. Pour mobiliser l'électorat dans la dernière ligne droite, les principaux représentants des cinq grands partis politiques se sont retrouvés sur France 2 face à David Pujadas. François Bayrou pour l'alliance UDI-Modem, Jean-François Copé pour l'UMP, Yannick Jadot pour EELV, Stéphane Le Foll pour le PS, Marine Le Pen pour le FN et Jean-Luc Mélenchon pour le Front de gauche ont débattu pendant plus de deux heures lors d'un vif échange. Sur le fond, peu de nouveauté, chacun martelant le message de son parti sur la politique européenne, mais aussi (trop) souvent, sur la politique nationale (voir ici).
La seconde info du jour est le vote qui a déjà commencé en Europe. Royaume-Uni et Pays-Bas ont été les premiers à voter ce jeudi. Si outre-Manche on ne connait pas encore le résultat, qui ne sera dévoilé que dimanche, des estimations sont été données aux Pays-Bas tard dans la soirée. Et surprise : le PVV, "Parti de la liberté" de Geert Wilders, essuierait une défaite cinglante. Ce parti eurosceptique et anti-Islam, allié au FN en Europe, était donné en tête selon les sondages, mais n'obtiendrait que 12% des suffrages. Il est devancé par les Conservateurs et les socio-démocrates et peut être même par les libéraux au pouvoir.
L'info du mercredi 21 mai 2014 – Nicolas Sarkozy parle. Dans une tribune à paraitre demain dans Le Point, l'ancien chef de l'Etat prend la parole pour la deuxième fois publiquement depuis sa défaite à la présidentielle en mai 2012, après une première tribune pour le Figaro. Nicolas Sarkozy livre sa vision de l'UE à quelques jours des européennes. Et il reprend un cheval de bataille qui était déjà le sien lors de la campagne présidentielle : il faut revoir de fond en comble Schengen, l'espace de libre circulation européen. Sur le fond, il demande la "suspension" de l'actuel accord pour élaborer un Schengen II qui ne réunirait que les pays qui auraient adopté une même politique sur l'immigration. Il souligne aussi l'importance de créer un espace économique d'échange franco-allemand, appelle à donner plus de pouvoir au Parlement européen élu et moins à la Commission, évoque les "identités" européennes. L'ancien président de la République, qui cible clairement l'électorat de droite, n'appelle pas pour autant explicitement  à voter UMP dans cette tribune (lire ici).
L'info du mardi 20 mai 2014 - Et si les Verts et le PS réfléchissaient déjà à un accord pour l'après-européennes ? Un "pacte de majorité" entre le PSE (le PS européen) et l'Européen Green party (les Verts européens) est en tout cas envisageable comme l'indique aujourd'hui  Pascal Durand sur le plateau de #DirectPolitique. L'ancien patron d'EELV en France et candidat en Ile-de-France pour l'élection a indiqué sous quelles conditions, notamment budgétaires, les Verts pourraient se rallier à la candidature du socialiste allemand Martin Schulz après le scrutin. Les Verts soutiennent pour l'instant un "ticket" composé de l'Allemande Ska Keller et du Français José Bové pour la tête de la commission.
Qu'on ne se méprenne pas. C'est le Conseil européen, regroupant les chefs d'Etat de l'UE, qui nommera le président de la Commission européenne qui succédera à José Manuel Barroso.  Mais pour la première fois, il doit se conformer aux résultats des urnes pour nommer celui qui jouera le rôle de "Premier ministre de l'Europe". Or, les connaisseurs des institutions européennes le savent : sauf grosse surprise, aucune majorité nette ne sortira des urnes à l'échelle européenne le 25 mai. Le Parlement européen, élu à la proportionnelle, fonctionne en effet traditionnellement par "compromis", des majorités étant trouvées par coalition selon les sujets débattus. Il en sera donc de même pour le choix du président de la Commission. Et il faudra bien, si Martin Schulz veut avoir une chance de devancer le favori conservateur Jean-Claude Junker, qu'il dispose d'une réserve à l'assemblée de Strasbourg.
Pour parvenir à un accord au niveau européen, les Verts devraient donc de nouveau négocier avec le PS, notamment en France après l'expérience des deux premières années de mandat de François Hollande.
L'info du lundi 19 mai 2014 - Nous évoquions il y a quelques jours les invectives que s'échangeaient Marine Le Pen et Jean-Christophe Cambadélis. La patronne du FN et le Premier secrétaire du PS ont fini par débattre sur une chaîne de télévision. C’était sur iTélé et Europe 1 ce soir. Un débat houleux entre deux "grande gueules" de la politique. Sur le fond, les deux interlocuteurs ont marqué leurs différences d'appréciation sur l'euro et sur l'immigration notamment.